Zoom sur Sylvie Leonard… photographe à Marseille

Passionnée par l'image depuis toujours, Sylvie Leonard s'est tout de suite intéressée à l'art du portrait. Au fil de son expérience et à force d'entendre les gens lui dire qu'ils n'étaient pas photogéniques, elle a développé une technique de revalorisation de l'image de soi. Vous mettre en valeur de manière naturelle est devenue sa spécialité. Sylvie Leonard est photographe professionnelle partenaire de LaShootingBOX à Marseille.

EN GRAND ANGLE

Pourquoi êtes-vous devenue photographe ?
Une réponse peut-être étonnante mais tellement vraie : Ma passion pour la photo est liée à mon amour des gens. Ma pratique vient au fond de ma perception du monde à travers mon objectif. Dès qu'il pointe vers une personne, un lien indéfinissable se crée. C'est la rencontre, une ambiance particulière, un secret dévoilé, un regard qui raconte une vie. A chaque prise de vue, cette complicité est un véritable cadeau.

Comment définiriez-vous votre travail en une phrase ?
Portraitiste de formation, je suis photographe humaniste, j'aime me retrouver dans l'intimité des personnes que je photographie, mariage, grossesse, naissance et portrait professionnel ou pour le plaisir.

Pouvez-vous partager une anecdote qui vous a marquée en tant que photographe ?
Lorsqu'au premier rdv la personne me dit, "je ne suis pas photogénique" (ce qui arrive presque chaque fois!), et qu'en voyant les images, son visage s'éclaire en disant : "c'est moi, je me reconnais, je m’apprécie, la photo est belle".

 

EN RAFALE

Plutôt studio ou extérieur ? Les deux, j'aime la lumière naturelle et également tout créer en studio.  
Plutôt Couleur ou N&B ? A chaque ambiance son traitement, tout dépend du sujet, de l'émotion, de la lumière...
Plutôt Photoshop ou Lightroom ? Photoshop
Plutôt Canon ou Nikon ? Nikon

 

EN PLAN RAPPROCHE

Si vous deviez partager une habitude de travail inavouable ?
Je fais le pitre !

Si vous deviez vous résumer en une devise ? 
"Je guette ce que je n'ai pas prévu, j'attends de reconnaître ce que j'ai oublié ; j'espère le hasard et je souhaite plus que tout être touché en même temps que je vise". Sarah Moon.

Si vous ne deviez garder qu'une seule photo, laquelle serait-elle ?

photographe marseille